Logiciels Enfouis/Outils de développement/Emulation

Emulation

Les émulateurs et les sondes d'émulation permettent la mise en place et le contrôle du logiciel embarqué sur les cartes à microprocesseurs.


En fournissant le contrôle et l'observation du microprocesseur à partir d'un poste de travail, ils permettent d'entrer en communication avec la carte prototype, de valider son fonctionnement, de développer les logiciels bas niveau ( pilotes et BSP), de faciliter le développement et le déboguage des applications, et enfin, d'effectuer la programmation des cartes en série.

En raison de l'intégration de plus en plus grande des microprocesseur, ils ne remplacent plus le composant en l'émulant (d'ou le nom d' "émulateur") mais communiquent avec lui via une liaison spécialisée (BDM ou JTAG).

Certains modèles sont pourvus d'un dispositif de trace. La trace consiste à enregistrer l'éxécution des programmes sans les ralentir ni les arrêter, permettant ainsi d'en analyser le comportement dans des conditions réelles et complexes.

Les solutions d'émulations se composent généralement d'une partie matérielle (la sonde qui est connectée à la carte en développement) et d'une partie logicielle sur PC (le debugger) qui permet de controler la sonde et de visualiser le logiciel à executer sur la carte.